Résultats et commentaires

-73kg (49 combattants) : Quentin CANIVET éliminé au 1er tour

Quentin a fait un bon combat, disputé, mais sans doute un peu trop stéréotypé au niveau de la posture, de la garde et du système d’attaque, trop axé sur son TAI OTOSHI pour surprendre. Il a fait jeu égal avec un très bon gaucher technique, jusqu’à un relâchement en bordure qui lui a coûté WAZA ARI sur UCHI MATA. A partir de là, il a couru après le score, mais sans diversifier suffisamment son judo. Son adversaire a bien géré son avance, “lisant” suffisamment son judo et ne prenant que deux pénalités, (malgré au moins une fausse attaque qui aurait pu être sanctionnée, changeant sans doute la fin du combat). Mené WAZA à quelques secondes du terme, Quentin prendra un second UCHI MATA anecdotique en toute fin de combat, en prenant tous les risques. Son adversaire gagnera le suivant, mais s’inclinera en 8ème de finale, le privant des repêchages.

-81kg (29) : Jules VAUTHIER éliminé au 1er tour

Tout comme Quentin, Jules a livré une très belle bataille, ne lâchant prise définitivement que dans la dernière minute, rincé physiquement. Dominé jusque là à la garde et au sol, notre Sainghinois a défendu bec et ongle, pour tenter de se défaire de la forte garde de son adversaire debout et pour sortir magnifiquement de deux développements au sol, où la clé de coude était pourtant bien amenée.  Dans la 3ème minute, il semble commencer à contenir le bras droit de son adversaire qui montre des signes de fatigue. Hélas, dans la dernière minute, il craque physiquement, subit d’abord WAZA ARI debout puis se fait immobiliser définitivement sur un nouveau développement au sol. Son adversaire gagnera le suivant, mais s’inclinera en quart de finale, le privant des repêchages.

 

Au bilan, bien sûr de la déception, mais retirons d’abord le positif de cette sortie : d’abord, la belle soirée passée à 3, avec le coach, Anthony DANGRE, dans le centre d’Amiens ; puis la bagarre qu’on était venue chercher, bien présente, avec deux combattants motivés et guerriers, dans un tournoi que nous avons trouvé bien organisé, très relevé, pas si loin de chez nous, avec un bon accueil ; enfin, une super préparation pour la demi-finale des Championnats de France du 03/02/19, chacun ayant tiré des enseignements de son unique combat, (même si chacun aurait voulu en faire davantage).

A noter la présence sympathique comme supporters de la famille de Quentin et de notre ami Cyril CAILLE.

Photo

A défaut de photo de groupe…

TOURNOI JUNIORS AMIENS

Retour avec le coach, comprenne qui pourra…