Résultats

Aël JORDY, 5ème en -60kg (39 combattants), 7 combats, 5 victoires

1er combat

Victoire par WAZA ARI sur TAI OTOSHI, puis IPPON sur un contre. Quelques opportunités au sol non exploitées, mais notre Sainghinois est bien mobile debout.

2ème combat

Combat parfait tactiquement au niveau de la garde. Dès la 1ère opportunité, IPPON sur un SUMI GEISHI impeccable.

3ème combat

Après avoir été surpris trop rapidement WAZA ARI sur mouvement de hanche à droite, il revient à égalité grâce à un SEOI, puis conclut au sol sur erreur de son adversaire. Toujours un très bon cardio, qui lui permet de finir fort.

4ème combat (1/4 de finale, face au futur vainqueur, BACHELLE, du JOP)

Après avoir été surpris trop rapidement sur un SEOI, il revient à égalité via un balayage magistral, qui était tout proche du IPPON. Et alors que c’est lui qui imprime le rythme et qu’il parvient à très bien défendre sur toutes les tentatives d’un adversaire très fort au sol, il commet une erreur tactique au niveau de son placement, qui permet à BACHELLE de marquer un second WAZA ARI sur YOKO TOMOE NAGE. Rageant, car il commençait à prendre le dessus à la “caisse”…

5ème combat

Comme pour les deux combats précédents, se fait encore malmener dès le début de combat et subit WAZA ARI sur un accrochage. Sur la séquence qui suit, attaque dans l’attaque sur une nouvelle tentative d’accrochage de son adversaire et fantastique SEOI d’Aël, IPPON !

6ème combat

L’enchainement des combats commence à se ressentir, le cardio n’est plus l’atout phare de notre Sainghinois, qui va livrer un combat laborieux, avec un travail de garde intense mais pas toujours suffisamment tactique, par manque de lucidité. Cependant, c’est un contre sur une erreur de l’adversaire qui va lui permettre, dans la douleur, de l’emporter WAZA ARI, pour aller chercher le bronze.

7ème combat (pour le bronze)

On le craignait, la fatigue est là et la lucidité n’y étant plus, Aël ne fera pas les bons choix. Il se fera piéger trop vite en liaison debout sol sur une attaque trop approximative, hésitant trop entre O UCHI et UCHI MATA,  offrant une opportunité trop intéressante pour un adversaire spécialiste des retournements.

Bilan

Magnifique sortie d’Aël, qui se classe dans les 5 meilleurs, dans un tableau relevé niveau “1ère div”, en ayant sérieusement inquiété le vainqueur, avec un WAZA ARI tout près du IPPON sur balayage. La fatigue a eu raison de lui, en place de 3, il était cuit et avait peut-être alors moins envie que son vainqueur. Attention à ses débuts de combats, où, trois fois de suite, il concède un WAZA ARI dans les premières secondes.

Simon OBIN (adhérent licencié au JC ORCHIES), 3ème en -81kg (17 combattants), 4 combats, 3 victoires

Pour sa 1ère compétition en Cadet -81kg, Simon peut être satisfait ; un 1er tour difficile remporté décision, puis surpris par le vainqueur, sur une espèce de O SOTO KEN KEN. En repêchages, il s’impose d’abord sur une clé, puis pour le bronze, par 2 WAZA ARI, dans un combat maîtrisé.

 

Merci aux coachs du jour, Anthony pour Aël, Stéphane le papa pour Simon ; à signaler côté JC ORCHIES le beau judo de Tom CORMERIS, qui fera 2 combats, dont 1 victorieux.

Photos

TOURNOI NOGENT SUR OISE CA 191019 (3)BD

Avant la compétition, Aël entouré de Tom et Simon du club ami d’Orchies.

TOURNOI NOGENT SUR OISE CA 191019 (4)BD

TOURNOI NOGENT SUR OISE CA 191019 (5)BD

Après la compétition, Aël bien marqué…

TOURNOI NOGENT SUR OISE CA 191019 (1)BD

Avec Stéphane, le papa coach de Simon.

TOURNOI NOGENT SUR OISE CA 191019 (2)